Réseau Régional des Centres d'Information sur les Droits des Femmes de Poitou-Charentes

ACCUEIL

QUI SOMMES-NOUS ?

NOS SERVICES

NOS ACTUALITES

CENTRE DE RESSOURCES

DOSSIERS THEMATIQUES

LIENS

INTRANET

ACCES DIRECT
AUX CIDF
DEPARTEMENTAUX

Cliquez ci-dessous dans le département de votre choix pour accéder au CIDF le plus proche de chez vous.

carte de la région poitou charentes avec positionnement des CIDF départementaux
UR-CIDFF Poitou-Charentes
47 rue des Deux Communes
86180 Buxerolles
Tél : 05 49 52 13 81
Fax : 05 49 62 84 26
Mél : site-urcidf-pch
@orange.fr

Web : infofemmes-pch.org
VIE DU SITE
Si vous souhaitez être informé(e) des évolutions de notre site, inscrivez-vous !

se désinscrire
Logos DRDFE, Rgion Poitou Charentes, Fonds Social Europen
Nous remercions nos financeurs :
- La Délégation Régionale des Droits des Femmes et à l'Egalité
- La Région Poitou-Charentes
- L'Union Européenne

Qui sommes-nous ?

Historique sur les plans national et régional

Le premier Centre d’Information Féminin (CIF) a vu le jour en janvier 1972. Financée et contrôlée comme un service de l’État, cette association était rattachée au Secrétariat Général du Gouvernement. En 1974, sous l’impulsion de Jacques Delors, est créé le premier Secrétariat d’État à la Condition Féminine, confié à Françoise Giroud, également présidente du CIF. Celle-ci propose des mesures pour faire évoluer la "condition des femmes" et plusieurs Centres d’Information Féminin ouvrent en province, nés de la volonté de militantes et d’acteurs locaux.

CIDF En 1981, un ministère délégué aux Droits de la Femme est créé. Dans son sillage, le réseau des C.I.F., (devenus CIDF) s’étend à l’ensemble du territoire. En Poitou-Charentes, le Centre Régional d’Information sur les Droits des Femmes (CRIDF) se constitue, suivi de peu par les associations départementales, les quatre Centres Départementaux d’Information sur les Droits des Femmes (CIDF) de la région. Si un ministère à part entière, attribué à Yvette Roudy, voit le jour en 1985, depuis les choses ont changé puisque, au gré des gouvernements successifs, ces droits ont été rattachés soit à une délégation, soit à un secrétariat d’État, voire à un service intégré au ministère des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville. Actuellement, les droits des femmes relèvent du ministère délégué à la Cohésion sociale et à la Parité. Au-delà des sujets relatifs à la vie familiale et parentale, à la santé, à la sexualité, la violence, aux droits… , le Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des familles (CNIDFF) a souhaité développer un service particulièrement dévolu aux problèmes touchant l’emploi féminin, favorisant l’autonomie des femmes et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Ainsi sont nés les BAIE (Bureaux d’Accueil et d’Information sur l’Emploi). Peu à peu, depuis 1985, cette démarche s’est développée dans le réseau des CIDF.

Quant au CRIDF Poitou-Charentes, il est devenu, en 2004, l’Union Régionale des Centres d’Information sur les Droits des Femmes (UR–CIDF), puis en 2007, l’Union Régionale des Centres D’Information sur les Droits des Femmmes et des Familles (UR-CIDFF). Celle-ci, chargée de la coordination des CIDFF, est actuellement présidée par Monique Knapp. Dans chaque structure départementale CIDFF, des salarié(e)s dont certain(e)s spécialisé(e)s en droit, psychologie, gestion, emploi… reçoivent le public à la recherche d’une écoute ou d’une orientation, d’informations en matière de droits des femmes.

Pourquoi nous consulter ?

Solidarité Dans les CIDFF, nos salarié(e)s professionnel(le)s accueillent le public, particulièrement les femmes.

Ils (elles) les écoutent, les informent et les orientent gratuitement et confidentiellement.

Leurs domaines d’intervention sont larges : vie conjugale, parentale, familiale, sociale, professionnelle…

En France, une femme meurt sous les coups de son conjoint tous les trois jours, d’autres sont victimes de discrimination au travail, ou souhaitent faire le point sur leur vie familiale et sociale, d’autres encore rencontrent des difficultés dans leur recherche d’un emploi.

Le réseau des Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) vise à briser leur isolement, en leur démontrant qu’elles ne sont pas seules, qu’elles peuvent être informées sur leurs droits et aidées, accompagnées dans leur recherche d’emploi, dans leurs démarches, qu’il existe des solutions pour la majorité des situations difficiles.

Les hommes en proie à des interrogations sur leur situation familiale sont également les bienvenus dans les CIDFF.

- Françoise R. souhaite reprendre une activité professionnelle après avoir élevé ses trois enfants. Elle trouve au C.I.D.F.F. un accompagnement lui permettant de faire le bilan de sa situation personnelle, de ses choix professionnels, de ses besoins de formation complémentaire et sera orientée vers la structure compétente.

- Marc D., divorcé, doit réévaluer chaque année sa pension alimentaire. Le CIDFF lui donne les informations nécessaires.

- Carole V. envisage de divorcer. Le CIDFF lui explique la démarche, ses droits et évalue avec elle les conséquences qui en découlent pour les enfants, le logement, l’emploi, etc.

Crédits | Mentions légales
Plan du site